Origines présymbolistes de l’expressionnisme dramatique : le cas de Gérard de Nerval

Sebastian Ziółkowski

Abstrakt

Presymbolist origins of the dramatic expressionism : Gérard de Nerval

The aim of the article is to show that some motifs and concepts which can be found in the expressionist dramas – emerged in the early part of the XXth century – have already been explored by Gérard de Nerval (1808‐1855) during the last years of his life. The paper analyses in particular the last – and unfinished – Nerval’s récit entitled Aurélia in which analogies with some techniques used by expressionist authors such as the exploration of the universe of dreams and soul or the research of the true identity of man are more than surprising.

Słowa kluczowe: pré‐symbolisme, Gérard de Nerval, expressionisme, rêve, occulttisme
References

Albérès R.‐M., Gérard de Nerval, Paris–Bruxelles, Éditions Universitaires, 1955.

Bayle C., Gérard de Nerval. La marche à l’étoile, Ceyzérieu (Ain), Champ Vallon, 2001.

Béguin A., L’Âme romantique et le rêve, Marseille, Actes Sud, 1937.

Bertrand J.‐P., Durand P., La modernité romantique : de Lamartine à Nerval, Paris–Bruxelles, Les impressions nouvelles, 2006.

Brix M., Nerval journaliste. Problématique. Méthodes d’attribution, Namur, Presses Universitaires de Namur, 1989.

Gantillon S., Bifur, Paris, Librairie théâtrale, 1932.

Gravier M., « L’expressionnisme dramatique en France entre les deux guerres », [dans :] L’expressionnisme dans le théâtre européen, Paris, CNRS, 1971.

Hartwig J., Gérard de Nerval, Varsovie, PIW, 1972.

Illouz J.‐N., Nerval, « le rêveur en prose », Paris, PUF, 1997.

Kaczmarek T., « Entre le temps de Kant et le temps d’Einstein, ou requête pour un texte expressionniste français », [dans :] Études romanes de Brno, 2010, no 31.

Kaczmarek T., « Henri‐René Lenormand et l’expressionnisme dramatique », [dans :] Acta Universitatis Lodziensis. Folia Litteraria Romanica, 2008, no 5.

Kaczmarek T., Le personnage dans le drame français face à la tradition de l’expressionnisme européen, Łódź, Wydawnictwo UŁ, 2010.

Kaczmarek T., « Simon Gantillon et l’expressionnisme dramatique », [dans :] Etudes romanes de Brno, 2016, no 37.

Laforgue P., « Féeries nervaliennes », [dans :] Féeries, 2015, no 12.

Laragné D., « Du naturalisme piétiste à l’expressionnisme mystique d’August Strinberg », [dans :] Lublin Studies in Modern Languages and Literature, 2014, vol. 38, no 1.

Lenormand H.‐R., Le temps est un songe, [dans :] Idem, Les Ratés, Le Temps est un songe, Théâtre complet 1, Paris, Albin Michel, 1921.

Lenormand H.‐R., L’Homme et ses fantômes, [dans :] Idem, L’Homme et sesfantômes, A l’Ombre du mal. Théâtre complet 4, Paris, G. Crès et Cie, 1925.

Meylan J.‐P., « Les expressionnistes allemands et la littérature française », [dans :] Die Aktion. Études littéraires, 1970, vol. 3, no 3.

Mizuno H., « Corps et âme dans “Aurélia” de Gérard de Nerval », [dans :] Romantisme, 2005, no 127.

Moioli A., « “Romantiser” la vie : Aurélia de Nerval », [dans :] Acta fabula, 2013, vol. 16, no 1 : http://www.fabula.org/acta/document9095.php.

Nerval G. de, Aurélia, [avec introduction de Jean Giraudoux], Paris, Bibliothèque de la Pléiade, 1927.

Nerval G. de, Sylvie, Paris, À la librairie illustrée, 1892.

Richer J., « Nerval devant la psychanalyse », [dans :] Cahiers de l’Association internationale des études françaises, 1955, no 7.

Rouisse J., La figure du double chez Gérard de Nerval, Montréal, McGill University, 1983.

Steinmetz J.‐L., « Les rêves dans “Aurélia” de Gérard de Nerval », [dans : ] Littérature, 2010, no 158.

Strindberg A., Un livre bleu, Paris, Herne, 2006.

Szewczyk G., Strindberg jako prekursor ekspresjonizmu w dramacie, Katowice, Wydawnictwo UŚ, 1984.

Viatte A., « Mysticisme et poésie chez Gérard de Nerval », [dans :] Cahiers de l'Association internationale des études françaises, 1963, no 15.

Pierwotną formą czasopisma jest wersja elektroniczna.