« Peu de bruit nous reste dans l’oreille ». Lecture d’Une petite fille silencieuse de James Sacré

David Galand

Abstrakt

“Little noise remains in our ears”. A reading of Une petite fille silencieuse by James Sacré

The book of poetry Une petite fille silencieuse, published by James Sacré to collect the texts he wrote after the death of his young daughter, is a deep interrogation about the silence of death. The poet establishes complicated links between silence and time, inventing a subjective and singular temporality, departing from the law of chronology ; furthermore, he avoids asserting the existence of the next world while hoping to hear the voice of his dead daughter. This is why he tries to hear the silence in the words themselves, defining language as the very place of a vain pursuit of a meaningful silence.

Słowa kluczowe: silence, muteness, death, lyrism, mutisme, mort, lyrisme
References

Bachelard G., La Poétique de l’espace, Paris, Presses Universi­taires de France, 1994.

Émaz A., « Une simple et compliquée musique humaine », [dans :] J. Sacré, Figures qui bougent un peu et Quelque chose de mal raconté suivi de Une petite fille silencieuse, Paris, Gallimard, 2016.

Harrison R., Les Morts, F. Naugrette, G. Maurice (trad.), Paris, Le Pommier, 2003.

Hugo V., Les Contemplations, Paris, Librairie Générale Française, 2002.

Jankélévitch V., La Mort, Paris, Flammarion, 1984.

Jankélévitch V., La Musique et l’ineffable, Paris, Seuil, 1983.

Le Breton D., Du silence, Paris, Métailié, 2015.

Maeterlinck M., « Le Silence », [dans :] Idem, Le Trésor des humbles, Paris, Mercure de France, 1896.

Monte M., « Distance et émotion dans Une petite fille silencieuse de James Sacré », [dans :] B. Hidalgo-Bachs, C. Milkovitch-Rioux (dir.), Écrire le deuil dans les littératures des XXe – XXIe siècles, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, 2014.

Murray Schafer R., Le paysage sonore, le monde comme mu­sique, Marseille, Wild Project, 2010.

Picard M., Le Monde du silence, Genève, La Baconnière, 2019.

Pinson J.-C., Sentimentale et naïve. Nouveaux essais sur la poésie contemporaine, Seyssel, Champ Vallon, 2002.

J. Sacré, Figures de silences, Saint-Benoît-du-Sault, Tarabuste, 2018.

Sacré J., Si peu de terre, tout, Chaillé-sous-les-Ormeaux, Le dé bleu, 2000.

Sacré J., Une petite fille silencieuse, Marseille, André Dimanche, 2001.

Venaille F., C’est nous les modernes, Paris, Flammarion, 2010.

La première forme de la revue est la version électronique.