Bacchus / Monsieur de la Bonne Trogne : le diabolique pouvoir d’une « antiquaille »

Agnieszka Kocik

Abstrakt

Bacchus/Master Merry-face: the malicious power of an “antiquaille”

Charles De Coster is a master in drawing on legends, including those he forges himself. In a creative and uncanny language, underpinned by the medieval coloration, he becomes a remarkable image- maker. In the tale Les Frères de la Bonne Trogne [The Brotherhood of the Cheerful Countenance], the writer appropriates a tradition that comes from far away, to endow it with the Belgian colourful characteres of yesteryear. To recount the advent of Bacchus, the emblematic figure of the wine civilization, an antique motif is accompanied by a local mythology: among beer lovers, in some part of Flanders, during the time of the Good Duke... The god of drunkenness, absent from the title of  decosterian fiction, is astutely baptized “Monsieur de la Bonne Trogne” [Master Merry-face] by the men of Uccle who establish in his honour a jolly brotherhood. Based on this scenario, the paper examines how the representation of Bacchus responds to a conglomerate of mythical elements (more or less allusive), to which is added a strong sense of  somewhereness.

Słowa kluczowe: Bacchus, Charles De Coster, Flemish Legends, Master Merry-face, the chubby-faced devil
References

BayetJean, 1971, Croyances et rites dans la Rome antique, Paris : Payot.

De CosterCharles, 1861 (1858), Légendes flamandes, Bruxelles : Ve Parent & Fils, Éditeurs, Paris : Michel-Lévy, Frères, Leipzig : Ch. Mucquardt, Éditeur.

De CosterCharles, 1966 (1867), La Légende et les aventures héroïques, joyeuses et glorieuses d’Ulenspiegel et de Lamme Goedzak au pays de Flandres et ailleurs, édition définitive, établie et présentée par Joseph Hanse, deuxième édition, revue, avec de nouvelles notes et variantes, Bruxelles : La Renaissance du livre.

DurandGilbert, 1992 (1979), Figures mythiques et visages de l’œuvre. De la mythocritique à la mythnalyse, Paris : Dunod.

[E. V. B.], 1858, Revue littéraire : Légendes flamandes par Charles Decoster, (in :) Revue trimestrielle, vol. XVII, cinquième année, t. I, Bruxelles : Burreau de la Revue trimestrielle, 387–389.

FrangoulisHélène, Gerlaud Bernard, 2006, Nonnos de Panopolis, Les Dionysiaques, t. XII, Chants XXXV et XXXVI, Paris : Les Belles Lettres.

GirardRené, 2007, De la violence à la divinité, Paris : Bernard Grasset.

HanseJoseph, 1964, Littérature, nation et langue (communication à la séance du 19 septembre 1964), (in :) Bulletin de l’Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises, t. XLII, no 2, Bruxelles : Palais des Académies, 93–114.

Legrand D’AussyPierre Jean-Baptiste, 1815 (1783), Histoire de la vie privée des François, depuis l’origine de la nation jusqu’à nos jours, nouvelle édition, avec des notes, corrections et additions par J. B. B. Roquefort, t. II, Paris : Simonet, Libraire.

LysøeÉric, 1993, Les Kermesses de l’étrange ou Le conte fantastique en Belgique du romantisme au symbolisme, Paris : Librairie A. G. Nizet.

PaillerJean-Marie, 2009, Les mots de Bacchus, Toulouse : Presses Universitaires du Mirail.

RaxhonPhilippe, 1994, Le modèle républicain français en Belgique entre 1848 et 1914, (in :) L’idée d’Europe, vecteur des aspirations démocratiques : les idéaux républicains depuis 1848, édité par Marita Gilli, Annales littéraires de l’Université de Besançon, Paris : Les Belles Lettres, 15–25.

WunenburgerJean-Jacques, 2001, Les figures de Dionysos. Renouveau et obstacles herméneutiques contemporains, (in :) Dionysos. Origines et résurgences, études réunies par Ilana Zinguer, Paris : Librairie philosophique J. Vrin, 9–20.

[X.], 1837, Analyses d’ouvrages : Sur l’État de la Belgique, par W. A. Arendt, professeur et premier bibliothécaire à l’université de Louvain, Mayence, (in :) Revue de Bruxelles, Bruxelles : La Société nationale pour la propagation des bons livres, 149–167.

Czasopismo ukazuje się w sposób ciągły on-line.
Pierwotną formą czasopisma jest wersja elektroniczna.